Retour à la liste des articles
2 oct. 2020

Le Pinot Gris Rosenberg 2018 est disponible

<span><span><span><span><span>Pinot Gris Rosenberg 2018, les grands vins ont parfois besoin de patience…</span></span></span></span></span>Assuré dans son expression, le Pinot Gris Rosenberg 2018 est l’allié des mets simples tels que les terrines, les poêlées de champignons ou les risottos aux cèpes, comme des plats plus travaillés à l’instar des gibiers ou d’un tajine aux pruneaux par exemple. Et s’il vous reste un verre en fin de repas, appréciez-le à l’heure du fromage avec un Comté, un Beaufort ou un Gruyère.

Pinot Gris Rosenberg 2018, les grands vins ont parfois besoin de patience…

Dégusté quelques mois plus tôt, le Pinot Gris Rosenberg 2018 s’exprimait essentiellement sur le fruit, mais laissait entrevoir une personnalité bien trempée par le terroir du Rosenberg.

Promis au Printemps 2020, le Pinot Gris Rosenberg 2018 s’est façonné 6 mois de plus en contenants bois. Il a puisé au cours de ce sursis sur lies totales, une exceptionnelle assurance et un caractère singulier. Fidèle à son terroir, le Pinot Gris Rosenberg 2018 est généreux, large et enveloppé, avec cependant une étonnante verticalité qui lui procure une structure saline sur des bases solides. C’est un vin sophistiqué, subtilement toasté. Sa finale longue et structurée accompagne une fin de bouche tout en finesse et en salivation.

Assuré dans son expression, le Pinot Gris Rosenberg 2018 est l’allié des mets simples tels que les terrines, les poêlées de champignons ou les risottos aux cèpes, comme des plats plus travaillés à l’instar des gibiers ou d’un tajine aux pruneaux par exemple. Et s’il vous reste un verre en fin de repas, appréciez-le à l’heure du fromage avec un Comté, un Beaufort ou un Gruyère.